Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Lecture(S) ... Le dernier été d’un jeune homme

Publié le par RMAC

Extrait de l'Echo des Rencontres n°13

 

Lecture(S)

 

Salim Bachi a musardé avec bonheur, grâce et talent dans plusieurs œuvres telles que le Premier Homme, Noces, l’Eté – La mer au plus près, L’Etranger,   La Chute … références très prégnantes quelquefois pour rédiger l'histoire personnelle d'un jeune garçon puis d'une homme jeune, Albert Camus. Il s'est, bien sûr, aussi inspiré, des biographies émérites consacrées à Camus, particulièrement à celle de Roger Grenier « Albert Camus Soleil et ombre ». Avec une grande sensibilité, Bachi, né cinquante- huit ans après Camus, se reconnait en ce jeune homme solaire, épris de liberté, de justice qui veut croquer la vie à pleines dents mais qui ne peut le faire tout à fait à cause d'une cruelle maladie.  La jeune femme rencontrée sur le bateau en partance vers l'Amérique du Sud prénommée Moira ressemble étrangement à Mi. Intéressant et émouvant de retrouver d'autres détails.
Une écriture spirituelle empreinte de poésie. Un hommage vibrant tout en émotion. Une belle après-midi de lecture.

MSR

 

 « Le cœur empli de joie, je respirai cet air chaud et parfumé qui dilatait mes poumons. Le monde exultait autour de moi et je retrouvais mon souffle, celui que la maladie avait presque éteint. J’oubliais les dieux enseignés par nos professeurs. Ici, sous le ciel, contre la mer, la philosophie avançait pieds nus. C’était cette image que je voulais fixer pour l’éternité. »

 

« Une brise ténue agitait des pins parasols recourbés comme des vieillards. Plus haut, un phare surplombait les ruines et saluait l’horizon en fuite. De la mer montait le son caverneux de l’eau soupirant dans la roche. Ce baiser des Titans et des Nymphes se répercutait dans l’atmosphère chargée d’humidité. »
 

Lecture(S) ... Le dernier été d’un jeune homme

Commenter cet article